Le château a été construit au milieu du XIXe siècle par Philippe Plinguet, un avocat, comme une maison de vacances à proximité de Nantes. Monsieur Noisette, paysagiste connu à cette époque sur la région, a travaillé sur le jardin en y implantant certaines espèces d’arbres rares. Dans les années 1930, les demoiselles de la Plinguetière, filles de Mr et Mme Delabarre, régnaient sur le site. Puis Monsieur Monteux, propriétaire d'un magasin de vêtements en centre-ville de Nantes, racheta la propriété et y installa de grands poulaillers.


    La Plinguetière hérita ainsi du surnom « le château aux poules ». Le château fut occupé pendant la guerre par les Allemands, qui l’avaient repeint en vert. A la libération, on raconte qu’il a fallu nettoyer toutes les briques afin de leur redonner leur aspect d’origine. En 1967, le Comité Départemental  UFCV devint propriétaire du site. L’association mit en place un terrain de bicross et un parcours de santé.


    Aujourd'hui propriété du Comité Départemental de Loire Atlantique, le château accueille un public varié et de plus en plus nombreux…